Carte postale #6

(Marcher courir)

Marcher seulement, cela me suffit comme occupation, courir de temps en temps, m’arrêter sur un banc, marcher  lentement ou plus vite, l’incessant trafic dans lequel je me glisse, la masse vivante des hommes qui courent doucement.

Qui suis-je, que suis-je ? et ainsi de suite. Ces questions flottent sans cesse autour de moi en allant d’un endroit l’autre, ombre au milieu de leurs ombres, corps près de leurs corps, parce qu’ils ont laissé en moi leur marque indélébile et que la trace en est l’écriture.

Carte postale réalisée à partir d’extraits rassemblés sur le blog ( ) de jour. Extraits choisis : Bernard-Marie Koltès « La nuit juste avant les forêts », Jean-François Pirson « Comme une danse », Virginia Woolf « Journal »,  James Sacré « America Solitudes », Georges Pérec « W ou le souvenir d’enfance ».

2 réflexions sur « Carte postale #6 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.